Agenda des événements

Mairie de Coulounieix-Chamiers
Av. du Général de Gaulle 
24660 Coulounieix-Chamiers
FRANCE
tél. 05.53.35.57.57
fax 05.53.04.72.00
ville@coulounieix-chamiers.fr

 

 

 

Le restaurant d'enfants

C’est le 6 mars 1972 qu’ouvrait le restaurant d’enfants Eugène-Le-Roy, inauguré le 3 juin de la même année. Cette réalisation était la première de la nouvelle municipalité, élue l’année d’avant, qui précisait dans le bulletin municipal de l’époque les nécessités qui présidaient à cette création : "mères de famille de plus en plus nombreuses à travailler, évolution des modes de vie, caractère éducatif du restaurant d’enfants, moment de communication et d’épanouissement, apprentissage des règles de vie, repas adaptés, personnel dévoué". Tous ces arguments ne sont-ils pas identiques de nos jours ?Le restaurant d'enfants en 1984
 

L’Apgos

Dès le départ, la prévision d’effectif fut dépassée avec 370 enfants. Très vite, un deuxième service se révéla indispensable, ainsi que l’agrandissement des locaux qui fut réalisé en 1973.
Pour gérer cette structure, une association fut créée : l’APGOS (Association populaire de gestion des œuvres sociales de la commune). Au fil des années, elle élargira largement son champ d’activités, en gérant le centre de loisirs des Crouchaux (actuel centre Jean-Sigalas) et le service d’aides-ménagères.

Le restaurant d'enfants en 1990


40 ans d'existence

Seuls les enfants du groupe scolaire Eugène-Le-Roy mangeaient dans ces nouveaux locaux. Ceux de l'école Louis Pergaud avaient leur propre local, dans l'un des deux réfectoires actuels du restaurant du bourg, la gestion étant confiée à l'Amicale Laïque de Coulounieix. Là aussi, les effectifs étaient en constante augmentation avec 150 enfants en 1977.


Heureux hasard, la nouvelle cuisine centrale agrandLe restaurant d'enfants en 2012ie et réaménagée a ouvert ses portes en 2012, exactement l’année des 40 ans de l’ouverture du restaurant d’enfants Eugène-Le-Roy. L’occasion de penser à tous ceux qui y ont travaillé et aux milliers d’enfants qui y ont mangé. Tous ont encore en mémoire des souvenirs de cantine, comme on disait à l’époque, aussi forts qu’émouvants.

 

 
 
 

La lettre d'info

Je m'inscris pour recevoir Ma Ville @ctu dans ma boîte mail !

Journal municipal

Télécharger le dernier numéro

Bulletin municipal n°92 - mai 2017