Agenda des événements

Mairie de Coulounieix-Chamiers
Av. du Général de Gaulle 
24660 Coulounieix-Chamiers
FRANCE
tél. 05.53.35.57.57
fax 05.53.04.72.00
ville@coulounieix-chamiers.fr

 

 

 

Projets et réalisations

La commune continue de mener son action au service exclusif de l'intérêt général des Colomniérois. Autour de cet unique objectif, toutes les actions sont menées en faveur d'un territoire dynamique et solidaire.

 

Renouvellement urbain "Chamiers cœur de ville 2016-2025"


Logo Chamiers coeur de villeLe projet de renouvellement du quartier Chamiers avance, étape par étape. 2025, cela peut paraître loin. Mais ce temps sera nécessaire pour dessiner avec les habitants et tous les partenaires une transformation en profondeur qui réponde véritablement aux besoins et aux attentes.

Depuis que l’Agence nationale pour la rénovation urbaine (Anru) a retenu la commune pour ce projet de renouvellement du quartier de Chamiers au printemps 2015, les énergies se sont mobilisées. Dès le mois de janvier 2016, un protocole basé sur un diagnostic précis du quartier dans toutes ses dimensions a été signé par l’ensemble des partenaires, aux premiers rangs desquels figurent le Grand Périgueux, porteur du projet, Périgueux Habitat, bailleur de tous les immeubles du quartier et bien sûr les services de l’État. Cette première étape marque l’engagement fort de tous les partenaires institutionnels aux côtés de la municipalité pour mettre en œuvre les moyens financiers et techniques nécessaires à la réalisation du projet.

“C’est une chance formidable de pouvoir bénéficier de tels moyens pour valoriser cette partie de la commune. Souvent montrée du doigt, elle a pourtant de véritables atouts sur lesquels le projet de renouvellement va pouvoir s’appuyer pour insuffler une nouvelle dynamique qui bénéficiera aux habitants du quartier lui-même, mais aussi à tous les Colomniérois ”, se réjouit Mireille Bordes, adjointe chargée de la Politique de la ville et de l’habitat.

S’intéresser à la vie quotidienne dans tous ses aspects

Un projet de renouvellement urbain a pour but de rénover et d’améliorer le cadre et les conditions de vie des habitants. Ainsi, les pistes de réflexion concernent tous les aspects de la vie quotidienne :
Des projets pour l’amélioration de l’habitat.
Sur cette thématique, Périgueux Habitat a mené une étude socio-urbaine : l’enquête réalisée auprès des habitants pour recueillir leurs besoins et leurs attentes et l’analyse technique de tous les bâtiments vont permettre de formuler des propositions de réhabilitation du parc de logements.
Des projets pour l’amélioration du cadre de vie : la réflexion va porter sur l’aménagement des espaces publics (espaces verts, aires de jeux,...), les cheminements piétons et les voiries dans le quartier et avec son environnement immédiat, ainsi que sur l’accès aux services et aux équipements publics dont le quartier est particulièrement bien doté (mairie, poste, écoles, crèche,...).
Des projets pour l’animation de la vie socio-culturelle, sportive et éducative : le développement et la connexion des lieux de rencontres, d’échanges et d’activités autour du centre social Saint-Exupéry agrandi et modernisé, du gymnase ASPTT, des écoles, d’une maison de quartier, de l’ancien Mutant ou encore de la future Maison du Projet fera pleinement partie des propositions.
Des projets pour le dynamisme commercial et économique : des moyens vont être mis en œuvre pour accompagner les commerces existants, remettre en service les commerces vacants ou soutenir les idées de création d’activités des habitants. Un projet de village artisanal est également à l’étude à la place de l’ancien Topco, sur le boulevard Jean-Moulin.

 

Relier le cœur de ville au territoire

Le périmètre du projet de renouvellement urbain s’étend de l’avenue du Général-de-Gaulle au sud au boulevard Jean-Moulin au nord, et de la rue Tananarive au collège d’est en ouest. Riche de 1240 habitants, d’un environnement naturel exceptionnel et d’un bon niveau d’équipements et de services, ce territoire s’impose en cœur de ville qui, à ce titre, nécessite de s’ouvrir davantage sur le reste du territoire. C’est dans cet esprit que le renouvellement urbain prévoit également de faire le lien avec les projets initiés à proximité comme le futur pôle des cultures urbaines (sur l’ancien camp américain) ou les jardins cheminots qui vont faire l’objet d’un réaménagement. Le projet inclut également la possibilité de créer une nouvelle passerelle piétonne pour relier Chamiers aux équipements culturels du Gour de l’Arche et du Toulon (Filature de l’Isle, Sans réserve,...).

2016-2025... et entre les deux ?

La fin de l’année 2016 et le premier semestre 2017 ont été consacrés à la finalisation des études et à l’écriture du projet. La convention qui entérinera les projets retenus doit être signée en juillet 2017. Ce n’est qu’à partir de 2018 que la mise en œuvre du projet pourra démarrer... Le temps est ici un outil majeur pour que “Chamiers cœur de ville 2025” soit un projet durable et pertinent.

 

Chaufferie centrale au bois

Chaudière bois

Mise en service à l'automne 2015, la chaufferie a été réalisée dans le cadre d'une délégation de service public. Le coût de construction est entièrement à la charge de l'entreprise retenue au terme de la procédure légale de consultation. Implantée boulevard Jean-Moulin, elle est complétée par un réseau de chaleur pour desservir un maximum de logements dans un périmètre le plus rapproché possible. Sont concernés les logements sociaux jusqu'alors chauffés par une chaudière au gaz gérée par Périgueux habitat : les bâtiments E, E bis, E ter,F et F bis des HLM, ceux de la rue Jean-Macé et rue Romain-Rolland ; sont aussi concernés le groupe scolaire Eugène-Le-Roy, le CCAS, le Pays et le bureau de police, l'église et ses annexes, la cuisine centrale, la mairie ainsi que le collège et les deux gymnases.

80% de l'énergie est issu de la combustion de plaquettes de bois, produit en Dordogne. Les 20 % restant proviennent d'une chaudière au gaz, pour sécuriser l'approvisionnement. L'objectif premier est de diminuer la facture énergétique pour tous les locataires concernés. Le deuxième objectif est d'abaisser l'impact écologique des énergies fossiles au profit des énergies renouvelables. Grâce aux filtres à particules très performants de la chaudière, le seul rejet extérieur est de la vapeur d'eau, qui ne génère aucune pollution.

 

La lettre d'info

Je m'inscris pour recevoir Ma Ville @ctu dans ma boîte mail !

Journal municipal

Télécharger le dernier numéro

Bulletin municipal n°93 - octobre 2017