Agenda des événements

Mairie de Coulounieix-Chamiers
Av. du Général de Gaulle 
24660 Coulounieix-Chamiers
FRANCE
tél. 05.53.35.57.57
fax 05.53.04.72.00
ville@coulounieix-chamiers.fr

 

 

 

Des horaires pour les travaux bruyants

Vie pratique Des horaires pour les travaux bruyants

Les travaux de jardinage et bricolage peuvent occasionner des nuisances. Il ne faut donc pas oublier les règles ni négliger le respect de chacun pour préserver les bonnes relations de voisinage !

Nuisances sonores : respect des horaires et appel à la citoyenneté de chacun

. Un arrêté préfectoral définit les horaires pour limiter les nuisances sonores occasionnées par les appareils à moteur thermique (tondeuses, tronçonneuses, perceuses, etc). L'arrêté préfectoral de 1999 porte réglementation des bruits de voisinage. Il stipule que les occupants et les utilisateurs de locaux privés, d'immeubles d'habitation, de leurs dépendances et de leurs abords doivent prendre toutes précautions pour éviter que le voisinage ne soit gêné par les bruits émanant de leurs activités, des appareils ou machines qu'ils utilisent ou par les travaux qu'ils effectuent.

Les travaux de bricolage et de jardinage utilisant des appareils à moteur thermique ne sont autorisés qu'aux horaires suivants :
- du lundi au vendredi : de 8h30 à 12h et de 14h30 à 19h30.
- les samedis : de 9h à 12h et de 15h à 19h.
- les dimanches et jours fériés : de 10h à 12h.

. De nombreuses autres nuisances sonores liées aux activités quotidiennes extérieures (musique, aboiement de chiens, dîners tardifs, etc) font également l'objet d'une réglementation et dans le cas de troubles constatés, le ou les auteurs sont passibles de sanctions (amendes forfaitaires notamment). Avant tout, la sagesse de chacun doit permettre d'assurer le respect des uns et des autres et de préserver ainsi le bien-vivre ensemble.

Brûlage des déchets verts : c'est interdit !

Un foyer sur dix brûle aujourd’hui encore ses tontes de pelouse ou tailles de haies au fond du jardin, alors que c’est dangereux pour la santé et interdit par la loi depuis 2011. Brûler ses déchets verts dans son jardin peut être puni d’une amende pouvant aller jusqu’à 450€. Les voisins incommodés par les odeurs peuvent engager la responsabilité de l’auteur du brûlage pour nuisances olfactives.

De nombreuses solutions existent
> Les déchets peuvent être déposés en déchèterie.
> Outre des techniques comme le paillage ou encore le mulching, les déchets verts peuvent aussi faire l’objet d’un compostage individuel. Le prix d’un composteur en plastique (via le SMD3) de 300 litres est de 17,22€, celui de 600 litres : 29,15€.

Pour réserver un composteur, c'est simple ! Retrouvez toutes les informations par ici.

Vigilance quant à la pollution de l’air
Le brûlage des déchets verts est source d’émissions importantes de substances polluantes, de particules fines. A titre d’exemple, mettre le feu à 50kg de déchets verts émet autant de poussières que 18 000 km parcourus avec une voiture essence récente et autant de particules fines qu’une chaudière au fuel performante, fonctionnant pendant un mois. La combustion de biomasse peut représenter, selon la saison, une source prépondérante dans les niveaux de pollution, le réseau de surveillance de la qualité de l’air (Airaq) procède régulièrement à des tests.

 

 

 

Toute l'actualité

La lettre d'info

Je m'inscris pour recevoir Ma Ville @ctu dans ma boîte mail !

Journal municipal

Télécharger le dernier numéro

Bulletin municipal n°102 février 2021