Agenda des événements

Mairie de Coulounieix-Chamiers
Av. du Général de Gaulle 
24660 Coulounieix-Chamiers
FRANCE
tél. 05.53.35.57.57
fax 05.53.04.72.00
ville@coulounieix-chamiers.fr

 

 

 

Eco-gestes

L'éco-geste de la quinzaineAffiche AG21 Je covoiture pour réduire le trafic routier

En adoptant en juin 2015 son Agenda 21, véritable feuille de route des actions durables pour le territoire, le conseil municipal a lancé trois défis aux Colomniérois : produire et consommer autrement, agir de manière éco-responsable, et vivre la solidarité. L’Agenda 21 se présente ainsi comme un recueil d’actions, autant d’incitations au changement  économique que social et environnemental.

Pour faire vivre ce document, né d’un long travail de concertation avec les habitants, la municipalité a lancé en 2016 une campagne de communication. L’objectif visé est de rapprocher le Développement durable des citoyens et des consommateurs.

Pour cela, la campagne de communication, conçue en interne, se veut sobre et incitative : les messages sont courts,  conjugués à la première personne pour impliquer le lecteur. Côté graphisme, les fonds de couleur sont unis et les mots-clés mis en avant. Un avatar, petit personnage mis en scène, a été créé. Il s’adresse aussi bien aux enfants qu’aux adultes. Face à chacun des trois défis, un exemple de réponse est proposé. À chacun de nous de le mettre en application !
La campagne est à découvrir dans 5 panneaux de mobilier urbain. Le message change tous les 15 jours, en lien avec l’actualité.

Du 07 au 21 janvier 2020 : Je produis du compost

Du 21 janvier au 03 février 2020 : Je vérifie l'isolation de mon habitation

Du 04 au 17 février 2020 : Je participe aux animations de ma ville

Du 18 février au 02 mars 2020 : Je covoiture pour réduire le trafic routier

Du 03 au 16 mars 2020 : Avec vous, nous fleurissons les trottoirs

 

A la une...

Installer un système de récupération d'eau de pluie

Que ce soit pour des raisons écologiques ou simplement faire des économies, récupérer l’eau de pluie présente de nombreux avantages. Avec l'arrivée de l'automne, c'est le bon moment pour faire installer un système de récupération d’eau de pluie et réaliser des économies d’énergie... et d’argent !

Les avantages écologiques :
En raison de nos modes de vie, des sécheresses de plus en plus fréquentes, les ressources en eau se font de plus en plus rares. Malgré tout, chaque personne en consomme environ 150 litres par jour. Récupérer l’eau de pluie pour des usages non alimentaires permet donc de réduire l’utilisation d’eau potable et ainsi préserver les ressources naturelles.
Avant d’alimenter nos réseaux, l'eau potable est souvent puisée dans les nappes phréatiques ou les cours d'eau. Elle est ensuite traitée afin d'être consommable. Mais hormis pour l'arrosage ou la consommation, cette eau repart dans les circuits de "tout à l'égoût" où elle sera à nouveau purifée ou dans une installation privative qui va filtrer les résidus avant de la rejeter dans les sols. Cette eau rejetée par les ménages peut contenir des produits chimiques et des déchets difficiles à éliminer, nécessitant un traitement coûteux pour l’environnement.
L'installation d'une cuve de récupération des eaux de pluie va directement impacter le volume d’eaux usées à assainir puisqu'elles seront captées directement, sans aucun passage dans le circuit d'eau potable. Ces sytèmes permettent de récupérer en moyenne chaque année 600 litres d’eau de pluie par m² de toiture, ce qui constitue une alternative écologique non négligeable.

Les avantages économiques :
Selon les communes, le prix peut varier en fonction du coût d’assainissement et d'acheminement de l’eau, de la densité de la population et des investissements effectués. Le prix moyen se situe aux alentours de 3 € le m3, soit une dépense annuelle moyenne de 160 € par personne (hors abonnement). Cependant, seul un litre sur 15 est utilisé pour l’alimentation, les 14 litres restant étant utilisés pour l'arrosage, le nettoyage ou l’hygiène. Ces utilisations ne nécessitent pas toujours une eau "traitée" et on peut estimer que l'eau de pluie pourrait se substituer à 40 % de cette consommation et réduirait d'autant la facture d’eau.
L’eau de pluie présente également d'autres avantages : non calcaire, elle n’entartre pas les installations sanitaires domestiques. Utilisée pour les chasses d'eau ou les appareils électroménagers, elle va prolonger leur durée de vie, réduire l’utilisation de produits détergents et anticalcaires et préserver l'état des canalisations. Ce qui induira des économies supplémentaires.

Les utilisations possibles :
Bien que non-potable, l'eau de pluie peut souvent être utilisée et ce, aussi bien à l’extérieur qu’à l’intérieur de la maison. L'une des premières utilisations reste l'arrosage d'un jardin, mais cette eau peut également être utilisée pour nettoyer sa voiture ou tout autre élément extérieur. A l'intérieur du domicile, elle peut aussi servir dans de nombreux cas : chasses d’eau des toilettes, lave-linge, ou encore pour le nettoyage des des sols.

Comment récupérer l'eau de pluie :
De nombreuses solutions sont envisageables. Parmi les plus simples,  on peut réhabiliter une ancienne fosse d'assainissement individuel en y installant une pompe ou installer un réservoir hors sol. Ces systèmes reliés à une gouttière se montreront suffisants pour une utilisation courante extérieure.
Pour une utilisation plus complète, notamment sur un réseau sanitaire, des solutions pourront être proposées par des professionnels, avec des cuves enterrées ou des cuves souples incluant des systèmes de filtration et d'alimentation. Pour ce type d'installation, il sera possible de bénéficier d'un taux de TVA réduit à 10%. Afin de réduire les charges, il est parfois possible (sous conditions de revenus) de demander des aides financières auprès de l’Agence Nationale pour l’Amélioration de l’Habitat ou de bénéficier de l'éco-prêt à taux zéro.

Dans chaque numéro du journal Ma Ville, retrouvez un éco-geste.

 

Et vous, quel éco-citoyen êtes-vous ?

Testez-vous !

La lettre d'info

Je m'inscris pour recevoir Ma Ville @ctu dans ma boîte mail !

Journal municipal

Télécharger le dernier numéro

Bulletin municipal n°101 octobre 2020