Agenda des événements

Mairie de Coulounieix-Chamiers
Av. du Général de Gaulle 
24660 Coulounieix-Chamiers
FRANCE
tél. 05.53.35.57.57
fax 05.53.04.72.00
ville@coulounieix-chamiers.fr

 

 

 

Au château des Izards

L’histoire du château des Izards remonte au XVIIIe siècle. En 1775, la carte de Lallier, son auteur, recense ce que l'on nomme les repaires nobles de la commune tels que Beaufort, Montgaillard, La Rampinsolle, Chevrier et deux maisons nobles, celles de Chamiers et des Izards.
 

Un bien saisi

L’illustration qui la symbolise montre un corps de bâtiment flanqué de deuxChâteau des Izards - vue aérienne tours au lieu-dit Gizars. Le 26 Messidor an II, qui correspondrait environ au 14 juillet 1794, la propriété est vendue comme bien national. Elle appartenait au chanoine Mancy qui, n’ayant pas prêté serment à la constitution civile du clergé, avait été arrêté et emprisonné.
D’après l’acte officiel, ces biens, estimés à 14000 livres, consistaient en «une maison, une métairie exploitée par une paire de bœufs et un pré bordant la rivière de l’Isle». La tour et le perron côté rivière ont été rajoutés bien plus tard.
 

Des changements

C'est le 22 février 1988 que le conseil municipal, dirigé par Camille Daboir, vote l'achat du château et de son parc de plus de 4 hectares pour en faire la nouvelle mairie, l'actuel hôtel de ville devant devenir la future maison des associations.

Parvis des Izards pendant Mimos

Finalement, le 18 mai 1989, après l’élection de Michel Dasseux, le conseil municipal donne son accord, par 20 voix contre 9, pour la démarche inverse, à savoir conserver la mairie et transformer le château des Izards en maison des associations et de la culture, y compris l’ancienne écurie devenue salle de danse. A l’ouverture en 1990, les étages du château accueillaient six associations, le rez-de-chaussée étant réservé aux expositions.


Un parc primé 

Le parc du château a été primé par la fondation de France, la fondation Nicolas Hulot et le jury du concours de l’école des forêts. Situé en bordure de l’Isle et en contrebas du château, il comprend une partie enherbée, un espace de jeux pour les enfants, un arboretum, une bambouseraie, un jardin de plantes aquatiques, des tables de pique-nique et un ponton de pêche, le tout parcouru par un sentier.

Sources : Jean-Claude Carrère, "Chamiers Histoire et histoires", éditions Fanlac (1988) et bulletins municipaux.

 

 
 
 

La lettre d'info

Je m'inscris pour recevoir Ma Ville @ctu dans ma boîte mail !

Journal municipal

Télécharger le dernier numéro

Bulletin municipal n°92 - mai 2017